Register Sign In

New to Wizness Community?

Join Wizness to exchange best-practices and collaborate with peers about the latest topics in the Sustainability world.

Le rapport 2011 « Création de Valeur Partagée » de Nestlé apporte quelques réponses sur les enjeux de l’eau

« La réserve mondiale d’eau potable décroit plus vite qu’elle ne peut être reconstituée ». Dû notamment au changement climatique et à l’accroissement de la population, le besoin mondial en eau doit absolument être maîtrisé par des mesures internationales efficaces. Si l’éducation dans les écoles reste cruciale pour former les futures générations, de plus en plus d’entreprises privées ont des obligations de gestion des ressources naturelles et d’éducation de leurs consommateurs. Des initiatives comme {{LNK|Meeting the Global Water Challenge|http://www.nestle.com/csv/water/thefuturefornestleandwater/Pages/TheFutureForNestleAndWater.aspx}} de Nestlé en sont des exemples et des inspirations. Découvrez ici comment Nestlé répond aux enjeux de l’eau, d’après son rapport annuel « Création de Valeur Partagée », qui a reçu l’accréditation A+ du {{LNK|GRI|https://www.globalreporting.org/languages/French/Pages/default.aspx}}.


LES ENJEUX

« D’ici 2050, nous aurons à nourrir 9,3 milliards de personnes et la production alimentaire mondiale devra donc doubler. L’élément déterminant de cette équation est l’eau, la ressource la plus rare de la planète » expliquent le Président et PDG de Nestlé, Peter Brabeck-Letmathe et Paul Bulcke. Afin de soutenir leurs activités à court mais également long-terme, les entreprises comme Nestlé se doivent de répondre à cet enjeu crucial, qui implique au delà des conséquences environnementales, des retombées économiques et sociales.

LES REPONSES DU GROUPE NESTLE

Appelant à une collaboration collective, le programme {{LNK|Meeting the Global Water Challenge|http://www.nestle.com/csv/water/thefuturefornestleandwater/Pages/TheFutureForNestleAndWater.aspx}} décrit l’ensemble des contributions qui devraient être apportées par le secteur privé pour faire face à l’enjeu de l’eau, que ce soit dans les innovations technologiques ou les politiques publiques. Il brosse un tableau complet des opérations mises en place dans la politique de gestion de l’eau de Nestlé : réduire la consommation directe d’eau et augmenter sa réutilisation dans ses processus, établir un Index de stress-hydrique géographique, développer des centrales de traitement d’eaux usagées et implémenter des bonnes pratiques de gestion de l’eau dans l’ensemble de la chaine d’approvisionnement.

Concernant son engagement communautaire, Nestlé garantit un accès à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène publique aux populations en besoin au travers de sa collaboration avec La Croix Rouge, et son parrainage du projet « Water Education for Teachers ». Depuis 2007, le groupe a ainsi aidé près de 100 000 personnes. Avec 11 usines soumises au processus Nestlé “Water Resources Review” et l’implémentation de 301 centrales de traitement de l’eau en 2011, Nestlé peut fièrement annoncer une baisse globale de 28% de ses besoins en eau en 10 ans. Ces résultats ont value à l’entreprise une distinction du Ministère Français du Développement Durable et le « Stockholm Industry Water Award 2011 ».

Pas moins de 500 millions de francs suisses vont être investis d’ici 2020 pour soutenir l’agriculture durable et 200 000 fermiers ont déjà été formés au travers du {{LNK|Plan Cacao Nestlé|http://www.nestlecocoaplan.com/fr/}}. Par ailleurs, Nestlé est le premier groupe alimentaire à rejoindre la {{LNK|Fair Labor Association|http://http://www.fairlabor.org/}}, initiative industrielle œuvrant pour mettre en place des chaines d’approvisionnement plus responsables.

CONCLUSION

Avec une baisse d’émissions de gaz à effets de serre de 17% et de consommation énergétique de 42% par tonne de produit depuis 2001, le programme « Création de Valeur Partagée » porte bien son nom : il amène effectivement de la valeur aux actionnaires mais également à l’ensemble des parties prenantes, dont l’environnement. Si l’enjeu de l’eau est ainsi très bien mis en valeur dans ce rapport, d’autres détails s’y retrouvent également concernant la nutrition, le développement rural, et l’impact de l’huile de palme sur certaines de leurs barres chocolatées (on se souvient tous de la {{LNK|campagne de Greenpeace contre KitKat|http://www.greenpeace.org/international/en/campaigns/climate-change/kitkat/}}). Vous trouverez ci-dessous le rapport complet en téléchargement, remplis de chiffres clefs et de cas pratiques.


Download the attached file: Nestle Report 2011.pdf


Join Wizness now to:
  • Access the latest Sustainability news and events
  • Share and rate good pratices with peers
  • Collaborate around Sustainability main challenges