Register Sign In

New to Wizness Community?

Join Wizness to exchange best-practices and collaborate with peers about the latest topics in the Sustainability world.

L’économie boursière tisse sa toile dans les océans

60 millisecondes transactionnelles économisées entre Londres et Tokyo, en agrémentant pour la première fois l’Ocean Arctique de fibres optiques.


Voici l’objectif de quelques scientifiques qui pour ce faire, comptent agrémenter les eaux de 3 câbles; Artic Fibre et Artic Link (qui traverseront l’archipel du Grand Nord canadien), et Rotacs (Passage du Nord-Est).

Alors qu’aujourd’hui, 24 000 km de câbles sous marins traversent déjà la planète à cet effet (qu’adviendra t-il de ces anciens liants?), il s’agira de passer à 16 000 km grâce à cette ligne directe. Afin de soutenir la connexion, des amplificateurs seront également installés tous les 50 à 100 km. Actuellement de 230 ms de temps de latence, il s’agira de passer sous la barre des 170 ms.

Dépenser près de 4,5 milliards de dollars pour rajouter davantage de câbles dans l’Océan et dénaturer ainsi encore plus les fonds marins est-il une priorité compte tenu de certaines économies boursières ?

Censés commencer mi août prochain (fin de la fonte des glaces), l’installation devrait prendre fin courant 2014.

Article disponible sur le site de WebDeveloppementDurable.com :
http://www.webdeveloppementdurable.com/blog/2012/03/30/leconomie-boursiere-tisse-sa-toile-dans-les-oceans/

Join Wizness now to:
  • Access the latest Sustainability news and events
  • Share and rate good pratices with peers
  • Collaborate around Sustainability main challenges