Register Sign In

New to Wizness Community?

Join Wizness to exchange best-practices and collaborate with peers about the latest topics in the Sustainability world.

Un groupe de travail sur le reporting intégré a été lancé

Le « reporting intégré » est un rapport synthétisant à la fois les aspects financiers et les impacts sociétaux d’une entreprise au sein d’un même document, et permettant ainsi une vue d’ensemble sur l’activité stratégique d’une organisation. Un groupe de travail, le Comité International de l’Information Intégrée (IIRC), a été créé à l’initiative du GRI et de l’Accounting for Sustainability (A4S) afin de développer un cadre définissant les standards du reporting intégré et permettant aux entreprises de produire des évaluations globales sur leurs performances financières, sociales, environnementales et de gouvernance.




Les entreprises rendant compte de leurs performances financières et sociétales ont pour habitude de publier deux documents distincts : le rapport annuel obligatoire et conforme aux normes comptables internationales, et le rapport communément appelé de « développement durable » ou « RSE » qui n’est obligatoire en France que pour les entreprises cotées en Bourse depuis la loi NRE de 2001. Les autres entreprises le publiant le font de leurs propres initiatives, dans un souci de transparence ou de communication. Ces derniers peuvent donc beaucoup varier en qualité et en portée.

Comme l’a expliqué le Prince de Galles, à l’initiative du projet A4S, « nous essayons présentement de relever des défis du 21e siècle avec au mieux des systèmes d’information et de prise de décisions du 20e siècle.» La mission de l’IIRC est donc de produire un cadre internationalement reconnu qui relierait le rapport financier et de développement durable au sein d’un « rapport intégré » présenté dans un format « clair, concis, cohérent et comparable». Cet unique rapport annuel incorporerait toutes les informations financières et non financières et refléterait la stratégie de l’entreprise, ses objectifs, son type de gouvernance, son business model et surtout son impact sur ses parties prenantes. Elle s’intègre donc à la vision de {{LNK|Triple Bottom Line|http://www.decisionsdurables.com/actualites-nos-archives/entreprise-developpement-durable-%C2%AB-triple-bottom-line-%C2%BB/}} qui évalue la performance d’une entreprise selon les 3P : « People, Planet, Profit ».

Grâce au rapport intégré, les entreprises pourront notamment :

• Comprendre les relations entre leurs performances financières et sociétales
• Mettre en lumière des informations non financières auprès de leurs investisseurs
• Simplifier la lecture et la compréhension des relevés financiers

Même si quelques entreprises américaines, comme Southwest Airlines, United-Technologies et American Electric Power utilisent déjà le reporting intégré, la mission de l’IIRC reste ambitieuse mais permettra, à terme, d’impliquer un nombre grandissant d’entreprises sur la voie de la performance durable : «Nous devons réapprendre les leçons du passé si nous voulons rendre notre économie durable. Cela signifie faire plus avec moins et faire en sorte que la gouvernance, la stratégie et la durabilité soient inséparables», a expliqué le professeur Mervyn King, président de la GRI.

Le groupe de travail, qui rassemble des « représentants de la société civile, des ONG, des OIG ainsi que des secteurs des affaires, de la comptabilité, des valeurs mobilières, de la réglementation et de la normalisation », devra présenter ses premières propositions à la fin de l’année, pour une relecture du Comité de Direction prévue en 2011.

{{LNK|Plus d’informations|http://www.integratedreporting.org/}}


Join Wizness now to:
  • Access the latest Sustainability news and events
  • Share and rate good pratices with peers
  • Collaborate around Sustainability main challenges