Register Sign In

New to Wizness Community?

Join Wizness to exchange best-practices and collaborate with peers about the latest topics in the Sustainability world.

Adoption de la Stratégie Nationale de Développement Durable : vers une économie verte et équitable

Le Comité Interministériel pour le Développement Durable (CIDD), présidé par Jean-Louis Borloo, a adopté le 27 Juillet 2010 la nouvelle Stratégie Nationale de Développement Durable (SNDD) pour 2010-2013. Faisant suite à la SNDD de 2003, cette nouvelle approche plus stratégique s’attachera à « assurer la cohérence et la complémentarité des engagements de la France au plan national, européen et international ». Le document, constitué de 9 défis clefs, 19 indicateurs et presque 50 objectifs chiffrés, servira de « cadre de référence et d’orientation pour l’ensemble des acteurs de la Nation, publics et privés, pour les aider à structurer leurs propres projets et politiques autour de choix stratégiques et d’indicateurs de développement durable ».




La nouvelle SNDD, fruit d’une large concertation avec l’ensemble des ministères et des acteurs socio-économiques pendant plus d’un an, intervient dans un contexte économique des plus difficiles. Reprenant les principaux engagements du Grenelle de l’Environnement, elle ambitionne de « poser les bases d’un mode de développement durable organisé autour d’une économie verte et équitable », d’où le titre du document synthétique la reprenant. Elle sera à terme déclinée au sein de chaque ministère, ces derniers devant fournir leurs plans d’actions respectifs d’ici la fin de l’année.

Les 9 défis clefs :

1. Consommation et production durables : "Agir à la fois sur les comportements des consommateurs et des producteurs responsables, en prenant en compte tout le cycle de vie des produits et des services".

2. Société de la connaissance. "Développer l’information, la formation, l’éducation tout au long de la vie et l’accès à la culture par un soutien accru à la recherche et à l’innovation, sont les conditions de notre future compétitivité et de la pérennité de notre modèle économique et social".

3. Gouvernance. "Une gouvernance adaptée facilite notre adaptation au changement et aide notre société à évoluer en associant toutes les parties prenantes".

4. Changement climatique et énergies. "Avoir plus de rigueur et de sobriété dans nos consommations, encourager le développement des énergies renouvelables, préparer l’adaptation des territoires en veillant tout particulièrement à la situation des personnes et des activités vulnérables".

5. Transport et mobilité durables. "Favoriser le report modal, la complémentarité et les transports les moins polluants, en s’attachant à réduire les déplacements contraints. Développer des systèmes innovants répondant aux besoins de performances économiques, écologiques et de cohésion sociale".

6. Conservation et gestion durable de la biodiversité et des ressources naturelles. "Développer la connaissance – et reconnaissance – de la contribution des écosystèmes à nos besoins les plus essentiels. Encourager une économie, une urbanisation, et des modes de production plus sobres et plus éco-innovants".

7. Santé publique, prévention et gestion des risques. "Prêter une attention particulière à la qualité des milieux et aux inégalités sociales potentielles".

8. Démographie, immigration et inclusion sociale. "Prendre en compte l’impact de la démographie sur l’économie et l’équilibre de nos systèmes de protection sociale, en nous attachant à lutter contre toutes les exclusions dues notamment à l’âge, à la pauvreté, à l’insuffisance d’éducation et de formation et en s’appuyant sur la dimension pluriculturelle de la société française".

9. Défis Internationaux en matière de développement durable et de pauvreté dans le monde. « Soutenir le renforcement de la gouvernance international pour mieux intégrer les exigences du développement durable, et contribuer à la sécurité alimentaire et énergétique des pays les plus défavorisés ».

Ces 9 défis (qui sont repris de la stratégie européenne de 2006) sont divisés en objectifs à atteindre pour 2013, 2015 ou 2020, et assortis d’indicateurs permettant de suivre annuellement l’avancée des objectifs. Par ailleurs, l’ajout d’objectifs sociaux ou économiques aux objectifs principalement environnementaux de la SNDD de 2003 rééquilibre l’approche nationale autour des 3 piliers du Développement Durable.


Les Indicateurs :

Les indicateurs, calculés et mise à jour par l’INSEE et le Service de l’Observatoire et des statistiques du Ministère du Développement Durable, sont présentés au sein d’un tableau de bord à 3 niveaux :

1. 15 indicateurs phares
2. 4 indicateurs de contexte économique et social
3. Une trentaine d’indicateurs qui apportent un éclairage plus fin sur les évolutions en cours.

(Un dossier « Repères » sur ces indicateurs, rédigé par le Ministère, est téléchargeable en fin d’actualité)

« La SNDD, c’est tout le Grenelle - c'est-à-dire moins 30% de gaz à effets de serre, 23% d’énergies renouvelables ou encore 20% de surface agricole utile biologique, à l’horizon 2020 - mais c’est plus que le Grenelle, avec l’intégration des deux autres piliers du Développement Durable » résume Jean-Louis Borloo. Puis d’ajouter : « Cette stratégie à présent adoptée, il appartient à chacun, acteurs publics, économiques et associatifs, de se l’approprier afin de construire collectivement les voies d’une économie plus verte et plus équitable, seule réponse positive aux crises auxquelles notre société doit faire face pour préparer l’avenir ».

Néanmoins, malgré les recommandations du Conseil Economique et Social Européen (Cese), la nouvelle SNDD n’a pas de caractère contraignant. Elle ne dispose pas non plus de financement spécifique. Quelques jours à peine après son adoption, la SNDD suscite déjà des interrogations…

{{LNK|Télécharger la SNDD sur le site du Ministère du Développement Durable|http://www.developpement-durable.gouv.fr/Adoption-de-la-Strategie-nationale.html}}


Download the attached file: Indicateurs.pdf


Join Wizness now to:
  • Access the latest Sustainability news and events
  • Share and rate good pratices with peers
  • Collaborate around Sustainability main challenges