Register Sign In

New to Wizness Community?

Join Wizness to exchange best-practices and collaborate with peers about the latest topics in the Sustainability world.

La RSE devient à l'ordre du jour pour les gouvernements indien et chinois

Rajesh Chhabara, éditeur du magazine Ethical Corporation pour l’Asie, est un expert des problématiques liées à la RSE, particulièrement sur le continent asiatique. Il a publié plusieurs livres sur le sujet et a créé la première entreprise professionnelle de conseil en RSE en Inde en 2001, puis une seconde à Singapour 3 ans plus tard. Il écrit régulièrement sur son blog « RSE, Durabilité et Changement Climatique » (lien en fin d’actualité) et a récemment publié un article présentant les évolutions des gouvernements indien et chinois en matière de Responsabilité Sociale des Entreprises, dont voici la version française.




Deux récents rapports semblent indiquer que l’Inde et la Chine auraient commencé à prendre la RSE un peu plus au sérieux.

En décembre dernier, le Ministre des Affaires d’Entreprises indien, Salman Khurshid , a publié un {{LNK|guide de directives sur la RSE|http://www.mca.gov.in/}} et a invité toutes les entreprises à créer des fonds séparés de leurs budgets annuels et dédiés à leurs activités de RSE. […] De plus, le ministre a lancé l’idée de proposer des crédits sociaux, sur le modèle des crédits carbone, aux entreprises soucieuses de s’engager dans des programmes durables, en précisant que, si nécessaire, il pourrait envisager de rendre la RSE obligatoire pour toutes les entreprises indiennes.

En Chine, le Ministre du Commerce a indiqué que son Ministère utilisait des critères responsables (comme la protection de l’environnement ou le bien-être des employés) pour évaluer les exportateurs étrangers et chinois, mais aussi les entreprises fondées à l’étranger et implantées dans le pays, dans le but de vérifier si elles respectaient les standards internationaux.

Par ailleurs, le Bureau de la Qualité et de la Supervision Technique de Shanghai, département du gouvernement de Beijing, a présenté son {{LNK|référentiel RSE|http://www.innocsr.com/en/services_assessment.html}} en janvier 2009. Les directives prévoient que les entreprises s’investissant dans ce programme aient droit à certains avantages.

Ces dernières années, une série de scandales (du travail des enfants à la sécurité des produits, en passant par les suicides des ouvriers de l’usine de Foxonn) ont terni l’image des entreprises basées en Chine. Le gouvernement chinois semble avoir enfin compris qu’une mauvaise image en matière de responsabilité des entreprises pouvait entailler la compétitivité des sociétés chinoises sur les marchés internationaux et qu’une mauvaise réputation renforcerait l’opposition aux entreprises chinoises proposant des OPA sur les entreprises occidentales.

{{LNK|Lire le billet de Rajesh Chhabara|http://csrworks.blogspot.com/2010/07/csr-on-govt-agenda-in-china-and-india.html}} En Anglais


Join Wizness now to:
  • Access the latest Sustainability news and events
  • Share and rate good pratices with peers
  • Collaborate around Sustainability main challenges